lundi 27 février 2012

Une deuxième vie.


Fufu (poumons), collier en énène
Une femme remplie d’espoir disposait de bijoux cassés encombrant quelques boites poussiéreuses.
La douce idée de pouvoir les porter à nouveau lui suffisait à la rendre heureuse.                                                                                                             Bijoux en ébène
Kèkè ti zèkè (l'arbre à cauris).
      

Elle décidait de rendre leurs libertés à une dizaine de cauris ainsi qu’à quatre pièces en métal doré.
    Collier en wengé
Yanga ti ngû (la plage)
Ils furent recueillis au sein de kéké concept afin que cette cliente puisse à nouveau les arborer.

Quelques dessins sur feuilles vierges, du wengé et de l’ébène sculptés par une main artisanale
permirent à ces parures de commencer une nouvelle vie que nous espérons, moins banale.

Tatara (miroir). Boucles d'oreilles en wengé


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire